Crédit Immobilier

Credit Immobilier


Crédit immobilier, amortissement indirect et calculatrice hypothécaire : les principes à connaître

À travers le monde, les personnes qui ont recours à un crédit immobilier sont en nombre croissant. En effet, attendre le temps de faire des économies peut vous faire manquer des opportunités. Aussi, le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter dans les plus beaux quartiers. Pour certains ménages, demander un crédit immobilier pour financer l’achat d’un terrain, d’un appartement ou d’une maison est une solution permettant d’utiliser les économies pour d’autres projets. Dans un tel contexte, il est possible d’avoir recours au système de prévoyance 3a suisse (assurance vie) pour le remboursement. De nos jours, on parle de plus en plus d’amortissement indirect.

N’EN DITES PAS PLUS, JE SOUHAITES ÊTRE CONTACTÉ !

Crédit immobilier et calculette prêt immobilier : les avantages

Devenir propriétaire reste un rêve pour beaucoup de gens, à cause de l’important budget que cela requiert. Pour les plus audacieux, réaliser une telle vision est possible, même sans être un cadre supérieur ou un riche entrepreneur. Ils sont conscients des différents avantages offerts par le crédit immobilier.

Le prêt immobilier est un type de crédit que vous pouvez contracter directement auprès d’une banque ou par l’intermédiaire d’un courtier spécialisé. Il peut servir à financer, en totalité ou en partie, un achat de bien immobilier, la construction d’une résidence ou à couvrir les dépenses de réparation d’une maison ou d’un appartement. Un crédit immobilier vous aide à gérer vos finances avec plus de souplesse. Vous pouvez estimer à l’avance les mensualités et les éventuels impacts sur vos habitudes de vie en passant par une calculette prêt immobilier ou par une calculatrice hypothécaire. Ce type d’outil est accessible gratuitement sur les sites de sociétés de courtage.

Pour ce type de prêt, la banque exige une garantie ou une assurance crédit immobilier. Le recours au service d’un courtier vous permet de profiter des meilleures conditions de prêt, des mensualités adaptées à votre situation, des taux d’intérêt intéressant, une durée de remboursement optimisée, etc. Grâce à ce professionnel, vous n’avez plus à faire le tour des établissements bancaires pour comparer les offres existantes.

Un courtier immobilier compare à votre place les assurances de crédit, l’hypothèque, les frais de dossier pour demande de crédit immobilier, etc. Il se charge également des négociations auprès des banques, afin de vous faire profiter d’un maximum de privilèges. Avant de contacter un courtier, vous pouvez déjà vous faire une idée sur votre situation grâce à une calculatrice hypothécaire ou une calculette prêt immobilier.

3eme pilier, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un système de prévoyance individuelle qui repose sur l’épargne volontaire réalisée par un assuré. Il est appliqué en Suisse et son équivalent en France est l’assurance vie. Il est déductible de l’impôt jusqu’à une limite bien définie. Le 3eme pilier se décline en deux différentes formes : le 3eme pilier lié (3a) et le système de prévoyance (3b) ou assurance vie libre.

Avec le système 3a, la durée du contrat de prévoyance est en lien avec l’âge légal de la retraite. Il existe un plafond sur le montant de versements (le montant déductible de l’impôt). Avec le système 3b, la durée de contrat est libre, mais doit être supérieure à 3 ans. Contrairement à ce qui est appliqué avec le 3eme pilier 3a, il n’y a aucun plafond sur le montant de versements. Dans quelques cantons suisses, une partie de la somme est déductible de l’impôt.

Pour la souscription à un contrat de 3eme pilier, il est possible de se rapprocher d’une banque ou d’une société d’assurance. Cependant, les deux types d’établissement ne proposent pas les mêmes privilèges. Souscrire auprès d’une compagnie d’assurances s’avère plus avantageux. En effet, le contrat est associé à un taux technique d’intérêt garanti et révisé de manière régulière par la FINMA, un organisme de régulation. Il vous fait aussi profiter d’une assurance, au moins, qui est la libération de prime. Le 3eme pilier vous permet toujours d’accéder à des avantages fiscaux variés.

Amortissement indirect : une option pour devenir propriétaire

Le 3eme pilier A peut être retiré pour financer un projet immobilier. En effet, il peut servir dans des cas comme l’acquisition ou la construction d’une résidence principale (un bâtiment pour votre usage personnel), le remboursement de prêts hypothécaires, mais aussi pour l’obtention de participation à la propriété d’une habitation qui servira pour vos propres besoins. Toutefois, il existe quelques exigences à remplir pour être autorisé à utiliser le 3eme pilier. Dans le cadre d’un partenariat enregistré ou lorsque le détenteur de l’assurance vie est marié, il est obligatoire de disposer d’un accord par écrit du partenaire ou du conjoint pour pouvoir faire le retrait. L’assuré a le choix entre retirer l’intégralité de ses avoirs ou seulement une partie. Seul le montant retiré sera imposable.

Après 3 ans de contrat, le titulaire de l’assurance vie peut retirer des fonds, mais en respectant certaines conditions :

vous voulez devenir indépendant,
vous désirez quitter la Suisse de manière définitive,
vous souhaitez acheter une résidence principale,
vous serez retraité après 5 ans.
Dans le cadre d’un projet immobilier, les fonds de prévoyance ne peuvent servir que pour un unique objet à la fois, l’acquisition d’un appartement ou l’achat d’une maison familiale. La transaction est prouvée par un acte de vente ou un acte notarié. Le titulaire de l’assurance vie doit résider dans le bien immobilier acquis grâce au 3eme pilier A. Il existe cependant une exception à la règle. Un départ de la Suisse pour une certaine durée constitue, par exemple, un motif pour louer le bien en question. En effet, il s’agit d’une preuve justifiant que l’assuré se trouve dans l’incapacité d’utiliser sa résidence durant son absence. Cette manière d’utiliser l’assurance vie n’est possible qu’une fois en 5 années.

Il existe une autre façon d’utiliser l’assurance vie. Il s’agit de l’amortissement indirect. Dans ce cadre, vous n’avez pas à retirer votre 3eme pilier. Toutefois, au lieu de rembourser votre crédit immobilier par des mensualités aboutissant à une somme définie sur une année, vous placez le montant annuel dans un 3eme pilier. Dans un tel contexte, ce dernier est considéré comme mis en gage ou nanti. L’assurance vie apparait comme garantie aux yeux de l’établissement bancaire. La somme versée à la compagnie d’assurance est déductible des impôts. À l’échéance, le montant prévu pour le remboursement du prêt immobilier sera versé à la banque.

L’amortissement indirect s’avère intéressant. Toutefois, il est important de considérer quelques facteurs, comme le taux d’intérêt du prêt et le taux d’imposition. De ce fait, avant de s’engager en faveur d’un amortissement indirect, certains ménages demandent l’expertise d’un professionnel qualifié.

Amortissement direct ou amortissement indirect, lequel choisir ?

L’amortissement direct désigne la pratique qui consiste à rembourser un crédit immobilier par des versements réguliers, chaque mois et directement auprès de la banque. Il permet en même temps de réduire la dette et les intérêts associés. Cependant, il génère une augmentation de la charge fiscale. En effet, en réduisant les intérêts hypothécaires de votre revenu imposable, vous permettez la hausse de vos impôts.

Après étude de votre situation par soi-même ou par un expert, si le contexte est favorable, vous pouvez adopter l’amortissement indirect et bénéficier de tous ses avantages. Un outil comme la calculatrice hypothécaire ou la calculette prêt immobilier peut vous être d’une grande utilité avant de contracter votre prêt.

Pendant la durée de l’amortissement, la dette hypothécaire est déduite de votre revenu imposable. Le principal atout de l’amortissement direct est le faible taux d’intérêt. Cependant, l’amortissement indirect, grâce aux déductions fiscales qu’il vous offre, s’avère plus profitable comparé à cette option. De nos jours, de plus en plus de personnes optent pour l’amortissement indirect pour le remboursement de leur crédit immobilier. À l’arrivée de l’échéance, la banque retire la somme que vous lui devez. Les intérêts générés par vos versements dans le cadre de l’assurance vie vous reviendront en totalité. L’amortissement indirect constitue alors un moyen d’économiser sur vos impôts tout en assurant le remboursement d’une hypothèque.

Pour toutes demandes, vous pouvez nous téléphoner au 022 575 40 50 ou demandez à être recontacté en remplissant ce formulaire :